• Post category:Workshop

Au Québec, les recherches collaboratives (RC) se sont développées avec le souci d’intégrer le point de vue des praticiens dans la construction de connaissances ajustées à la réalité de la pratique, en prenant en compte la complexité de cette pratique. Cette approche de recherche accorde ainsi une place importante aux actions et significations des praticiens (enseignants, conseillers pédagogiques, intervenants divers du monde de l’éducation) et fournit de nouveaux éclairages sur les questions qui se posent aujourd’hui à leur profession. Nous reviendrons brièvement sur quelques éléments clés de cette approche, à travers la conceptualisation progressive que nous avons développée au sein d’une équipe de chercheurs engagés dans ces RC, en nous attardant plus spécifiquement au critère de double vraisemblance qui imprègne la recherche dans ses différentes « phases ». Une recherche récente réunissant des chercheurs du GREFEM (Groupe de Recherche sur la Formation à l’Enseignement des Mathématiques) et des conseillers pédagogiques en mathématiques au primaire permettra d’illustrer la manière dont la recherche prend forme de sa problématisation à son analyse et diffusion, pour rejoindre le souci de double vraisemblance qui la caractérise.


Nadine Descamps-Bednarz

Nadine Bednarz est professeure émérite à l’Université du Québec à Montréal, et membre du Groupe de Recherche sur la Formation à l’Enseignement des Mathématiques (GREFEM)