Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis docteure en Science de l’Information et de la Communication et cheffe de projet du pôle Pégase. Je travaille depuis 2017 à l’Université Grenoble Alpes dans la gestion de projet et la communication de projets de recherche. J’ai intégré le pôle quelques mois après sa création officielle.

Quel rôle jouez-vous dans Pégase ?

En tant que cheffe de projet, j’assure la coordination de l’ensemble des actions du pôle et j’accompagne le comité exécutif dans la mise en œuvre. Je m’assure du respect de la réglementation de l’Université Grenoble Alpes, porteuse du pôle, et de notre engagement envers notre financeur, la Caisse des Dépôts et Consignations, et nos partenaires. En cela, je suis amenée à intervenir sur tous les aspects du pôle (budgétaire, juridique, ressources humaines, etc.), à être en interaction avec la diversité de personnes qui œuvrent au déploiement de Pégase et à travailler en lien étroit avec le directeur du pôle.

En tant que communicante, j’ai naturellement pris en charge les aspects stratégiques et opérationnelles de la communication du pôle. J’ai élaboré la stratégie de communication et développe divers moyens de communication. Je travaille en lien étroit avec le groupe de travail de l’action 5 portant sur la dissémination du pôle et ayant pour mission la création du site internet et l’organisation d’événements scientifiques.

Pourquoi avez-vous souhaité vous impliquer dans Pégase ? Qu’est-ce qui vous intéresse plus particulièrement ?

J’ai toujours été motivée pour m’impliquer dans des projets et des missions qui ont du sens pour moi et qui correspondent à mes valeurs. Et je suis particulièrement sensible aux questions d’éducation et d’inégalités. J’ai à cœur de participer, à mon échelle, à la réduction des inégalités scolaires à l’école à travers le pôle Pégase.

De plus, je m’intéresse depuis plusieurs années à la communication scientifique : la diffusion des connaissances scientifiques, le dialogue entre chercheurs et acteurs de terrain ou « grand public ». La communication entre le monde de l’éducation et celui de la recherche est un enjeu majeur pour répondre aux objectifs du pôle.